logo  ET (1).png
logo  ET.jpg

Contexte

La révolution permanente du numérique, la récente pandémie mondiale, les nouveaux leaderships économiques intercontinentaux et les bouleversements environnementaux bousculent en profondeur les économies locales. Elles mettent en lumière la fragilité de l’environnement et des écosystèmes de même qu’elles révèlent des interdépendances entre les entreprises locales et leurs marchés internationaux. Ce faisant, elles soumettent à une tension jusqu’alors inconnue des chaînes d’approvisionnement sur les filières longues en faisant apparaître des ruptures ponctuelles sur les marchés des biens et services parfois très peu substituables.

istockphoto-514633165-170667a.jpg

Ces grandes évolutions se conjuguent avec les mises à l’arrêt successives de l’économie, et pointent plus que jamais l’urgente nécessité d’accompagner les transitions territoriales de l’emploi et des compétences. Il n’existe pas en économie de mécanisme naturel qui assure cette transition. Les pertes d’emploi sont alors nombreuses ainsi que les créations de nouvelles activités. De nombreuses personnes voient à court terme leurs emplois définitivement menacés. Les nouveaux emplois et de nouvelles compétences sont nécessaires pour accompagner la dynamique des petites entreprises locales. Les territoires ruraux sont en première ligne de cette évolution en assistant depuis quelques années à des mouvements importants de population qui viennent des territoires limitrophes jusqu’aux continents lointains.

blé.webp

Le projet est de créer et de faire vivre un réseau européen d’écosystèmes entrepreneuriaux fondé sur les compétences spécifiques aux territoires. Il apportera aux entrepreneurs les nombreuses compétences nécessaires dans leur gestion de l’entreprise et notamment les compétences de gestion RH. .

 

Le premier enjeu est de rechercher les équilibres entre les demandes d’emplois et les offres disponibles en tenant compte des mouvements de populations et donc en déployant les stratégies les plus inclusives possibles. Il s’agit aussi de permettre aux générations présentes sur le territoire d'accéder aux emplois qui se créent dans les entreprises locales ou bien à créer leurs propres activités en fonction des évolutions sociétales.

 

Le deuxième enjeu est de générer une forme de dialogique entre l’anticipation des activités et des compétences des entreprises et les aspirations des individus qui auront à piloter leur propre parcours. La recherche d’équilibre entre dimension économique, sociale et environnementale est à inscrire dans un temps plus long, prenant ainsi en compte les parcours de vie.

 

Le troisième enjeu est d’adapter les dispositifs de formation afin de les rendre plus agiles, répondant aux besoins des individus et des entreprises et pensés tant à l’échelle locale qu’internationale.

logo  ET.jpg

Contexte du projet

Nos institutions publiques et nos organisations associatives disposent de nombreuses ressources techniques et surtout organisationnelles pour accompagner ce mouvement mais celles-ci restent inexploitées. Or, ces structures ont été créés au fil des besoins dans les années passées et dans des contextes très différents, ils doivent affronter les enjeux futurs. 

Le projet consiste à présenter le projet au niveau européen avec deux composantes:

logo  ET (1).jpg

Une composante d’innovation sur les outils de gestion des emplois et des compétences et dont l’une des spécificités est d’associer les différentes parties prenantes concernées à l’échelle territoriale. Il s’agit de capitaliser sur les initiatives innovantes de chaque partenaire du programme.

logo  ET (2).jpg

Une composante d’anticipation des activités et d’accompagnement des formations innovantes via des compétences stratégiques. Il s’agit d’approfondir via une recherche participante (chercheurs, consultants, praticiens…) menée au niveau local et organisée en réseau.

Les PME et TPE forment l’immense majorité du réseau des entreprises des territoires. Pourtant, ils évoquent de sérieux freins à leurs développement:

logo  ET (4).jpg

L’isolement de leurs métiers entravant la capacité d’innovation et d’anticipation

logo  ET (4).jpg

Le manque de temps pour la gestion des ressources humaines… une des principales ressources de l’entreprise

Comment prendre en compte ces besoins et apporter des solutions territoriales ?

Parallèlement, les parcours de vie des individus connaissent des évolutions de moins en moins linéaires. Le choix des lieux de résidence est souvent indépendant du choix du lieu de l’emploi. Les changements de territoire sont de plus en plus courants.

Comment prendre en compte ces aspirations, prévoir les mouvements et inclure les populations au territoire ?

logo  ET.jpg

Les questions posées

Comment faire du territoire un espace de gestion et de ressources pour les entreprises et pour favoriser l’inclusion sociale des populations?

INCLUSION SOCIALE

Comment les compétences spécifiques territoriales sont un outils de valorisation des personnes et d’animation du développement économique durable?

 

DURABILITE ECONOMIQUE

Comment innover véritablement dans le domaine des services aux entreprises et aux personnes en faveur de l’emploi du territoire?

 

INTELLIGENCE

logo  ET.jpg

Nos hypothèses

•D’autres pays d’Europe disposent d’outils et de démarches qui peuvent être de transposés dans nos territoires… Il est nécessaire de mieux les connaître !

•Le territoire est un espace d’innovation pour de nombreux secteurs d’activités et de filières spécifiques, il est également le lieu des partenariats multiples au profit d’un intérêt commun

•La bonne échelle pour travailler le sujet est l’échelle européenne

•En prenant du temps pour la phase capitalisation… nous prenons tous de l’avance pour les territoires

•Les compétences spécifiques territoriales permettent de gérer les parcours professionnels tout en favorisant la compétitivité concurentielle des entreprises locales. Elles permettent l’ancrage des entreprises et l’inclusion sociale des habitants.

logo  ET.jpg

Nos partenaires potentiels

logo  ET (5).jpg

Porté administrativement et animé par Le Cube (acteur de l’entreprise), le consortium français serait:

 

•Le territoire de Saint Malo via Emeraude Compétence de la MFR (Acteur de la Formation)

•L’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales d’Education et d’Orientation (Acteur de la Formation)

•Le territoire d’Erdre et Gesvres via la CCEG, (Acteur Territorial)

•L’Agglo de Fougères (Acteur Territorial)

•Le Territoire de Figeac en Occitanie via la Coop Fermes de Figeac (Acteur de l’entreprises)

logo  ET (6).jpg

 Les partenaires européens pressentis seraient les potentiels partenaires actuels d’Innovet qui souhaitent s’y inscrire:

•Le VMA (Ecole Polytechnique d’Akureyri) en Islande (acteur de la formation)

•Le GAL Napoca en Roumanie (acteur territorial)

•L’Office Francophone de la Formation en Alternance en Belgique (acteur de la formation)….

•Lituanie, Slovénien, Ile de la Réunion

•Un point d’observation serait au Témiscamingue (Québec) (acteur territorial)

logo  ET.jpg

Concrètement

Proposition d'un projet de partenariat européen (5).jpg

Identifier les pratiques innovantes en matière d’entrepreneuriat et de gestion des emplois et des compétences

Expérimenter sur chaque territoire

Se déplacer sur les territoires partenaires et les points d’observations pour analyser les outils et démarches et rencontrer les acteurs qui les ont mis en place

Volet transversal: Communiquer et capitaliser sur l’ensemble de la démarche

logo  ET.jpg

Calendrier prévisionnel

Proposition d'un projet de partenariat européen (6).jpg

JUSQU'EN FEVRIER 2022

Préparation du projet, identification et  rencontre des partenaires potentiels

MARS 2022

Analyse budgétaire

MARS 2022

Ouverture de l'appel à proposition

AVRIL 2022

Dépôt du dossier Interreg Europe

SEPTEMBRE 2022

Réponse de l’Europe

Page d'atterrissage du site

ORIGINAL Logo le cube (5).png